fr / de

La médiation

 

La médiation est un mode de prévention et de gestion des conflits basé sur une démarche volontaire et active des parties. En règle générale, la médiation intervient en dehors d’une procédure judiciaire, mais elle peut également être proposée en cours de procès.

 

Démarche confidentielle, elle offre aux personnes ou institutions en litige la possibilité de trouver des solutions constructives aux conflits qui les opposent.

 

Avec l’aide d’un ou plusieurs médiateurs/ médiatrices, les parties confrontent leurs points de vue, acquièrent une meilleure compréhension de leur différend et recherchent ensemble des solutions originales, équitables et acceptables pour chacune d’elles, dans un esprit constructif.

 

 

Champs d’application

 

Le champ d’activités de la Maison fribourgeoise de médiation s’étend à tout type de conflits liés entre autres au : travail, voisinage, à la famille et à des origines et cultures différentes. Dans le cadre d'un dialogue bienveillant et respectueux des parties, chacune d'elles peut ensuite faire part des problèmes qu'elle rencontre en lien avec le conflit.

 

Une médiation peut être demandée en tout temps, que ce soit pour prévenir la dégradation d’une situation ou pour régler un conflit existant. Dans tous les cas, les parties doivent être disposées à discuter et travailler ensemble à la résolution de leur différend.

 

 

Rôle de la médiatrice/du médiateur

 

Nos médiateurs et médiatrices sont des professionnels formés. Ils/elles garantissent une position de neutralité par rapport au conflit, ainsi que d’impartialité et d’indépendance vis-à-vis des parties. Leur rôle est de soutenir et d’accompagner celles-ci dans la recherche de solution, en suscitant et facilitant la communication, l’écoute authentique et la compréhension mutuelle, tout en assurant un déroulement efficace et pertinent du processus, dans le respect des uns et des autres.

 

Le médiateur/la médiatrice ne donne pas son avis, contrairement à l’expert ; il/elle ne formule pas de proposition, contrairement au conciliateur et il/elle ne tranche pas le litige, contrairement au juge ou à l’arbitre.

 

 

Règles appliquées en médiation

 

Les règles déontologiques de la Fédération Suisse des Associations de Médiation (FSM) s’appliquent. Lors d’un premier entretien, le médiateur/la médiatrice s’assure que toutes les conditions formelles de la médiation sont réunies et acceptées par les parties.

 

 

Quelques points à retenir

 

Confidentialité: Les parties au processus de médiation s’engagent à ne pas dévoiler à des tiers le contenu des discussions.

Ouverture et écoute: On évite dans la mesure du possible d’interrompre son interlocuteur.

Offenses exclues: Les insultes et injures perturbent le déroulement de la médiation. Les parties s’engagent à une attitude de respect mutuel.

Autonomie: Ce sont les parties qui identifient les problèmes, proposent des solutions et s’accordent sur leur mise en oeuvre. Un accord conclu engage les parties.

Neutralité et impartialité de la médiatrice: Le médiateur/la médiatrice ne poursuit aucun intérêt personnel dans la médiation et ne favorise aucune des parties. Il/elle s’engage à ne pas témoigner dans un procès éventuel.

Caractère volontaire: La médiation étant un processus volontaire, une interruption des négociations est possible à tout moment, après avoir fait le point.

 

  • Facebook

Permanence Tél.

079 - 407 56 59

 

E-Mail pour infos:

christianebrem@hotmail.com

ou voir liste des membres